Voici un sujet qui reste assez tabou ces jours-ci pour pas mal de personnes. Quel niveau avez-vous vraiment en Anglais? Sans mentir… vraiment, posez vous la question.

Premièrement, il n’y a pas de honte à avoir lorsque l’on répond à une telle question. Il faut savoir rester fidèle à soi-même et à ses capacités linguistiques.

Deuxièmement, restez humble. Lorsque l’on apprend une langue, vous surestimer est le pire des ennemis. Je connais personnellement des personnes qui se disent parler « couramment l’Anglais » alors qu’à deuxième vue ils n’ont qu’un niveau A2. Je ne vous dis même pas l’embarras qui suit.

Troisièmement, apprendre une langue est un voyage et non une destination. Il n’y a pas d’arrivée. On apprend tous les jours durant toute sa vie. Moi-même j’apprends tous les jours quelque chose de neuf dans ma langue.

étudier une langue c'est partir à l'aventure
Apprendre une langue est une aventure qui ne se termine jamais

Donc, celui qui sait rester modeste et prêt à écouter et à apprendre obtiendra toujours les meilleurs résultats avec son Anglais car il ne se mentira jamais.

Maintenant, voyons ensemble comment plus précisément déterminer votre niveau d’Anglais, et comment vous pouvez en tirer le plus profit.

Comment connaître son niveau en Anglais ?

C’est simple, prenez le prochain billet d’avion pour Londres Heathrow. Si vous arrivez, seul, à trouver votre chemin jusqu’à Trafalgar Square dans le centre-ville de Londres en moins de 3 heures, c’est que vous avez un niveau B2+ ou Avancé en Anglais.

Sérieusement ?! … Non.

L’évaluation d’un niveau de langue n’est pas une course d’orientation. Cependant certains éléments linguistiques qui permettent l’orientation au sein de la culture Britannique ou Américaine sont fortement évalués.

Mais cela ne nous donne pas de pistes concrètes pour déterminer votre niveau. Voici les différentes façons avec lesquelles vous pouvez trouver votre niveau d’Anglais:

1. The Common European Framework of Reference for Languages

Voici le CEFRL. Prenez un instant pour voir où vous vous situer:

  • A1 (Grand débutant)
    1. A les capacités pour communiquer et échanger des informations d’une manière simple.
    2. Vous pouvez demander des questions basiques avec un menu et comprendre des réponses simples.
    3. Peut suivre un dialogue très lent et très bien articulé.
    4. Vous pouvez reconnaître des noms, des mots et des phrases très basiques dans un environnement quotidien.
  • A2 (Débutant/Petit Intermédiaire)
    1. A les capacités pour gérer des informations simples et directes et pour commencer à vous exprimez dans un contexte familier.
    2. Vous pouvez décrire votre histoire, votre environnement avec des mots simples dans un contexte de besoin immédiat.
    3. Peut comprendre les questions/réponses fréquentes d’une routine et sait les mettre en pratique de manière simple.
  • B1 (Intermédiaire)
    1. A les capacités linguistiques pour vous exprimez de manière limité dans un contexte familier.
    2. Vous savez gérer de manière générale des informations qui ne sont pas dans votre routine quotidienne.
    3. Vous savez vous débrouiller seul en voyage dans la majorité des situations.
    4. Sait décrire ses ambitions, ses rêves et ses expériences passées.
  • B2 (Intermédiaire/Haut Intermédiaire)
    1. A la capacité de s’exprimer seul sur un large spectre de sujets.
    2. Peut décrire avec précision un lieu et donner une visite à quelqu’un.
    3. Vous pouvez comprendre les grandes idées concrètes et abstraites d’un texte complexe avec des discussions techniques dans votre sujet de spécialisation.
    4. Peut interagir aisément avec un interlocuteur natif avec un minimum d’effort venant des deux personnes.
  • C1 (Avancé)
    • Vous avez les capacités pour communiquer avec confiance et d’accentuer si nécessaire un argument et un contre-argument.
    • Peut graduer son langage en fonction de son environnement.
    • Exerce une sensibilité et une capacité à gérer et comprendre des sujets méconnus.
    • Peut avec confiance gérer un questionnement hostile.
  • C2 (Courant/Natif)
    • A la capacité de travailler avec du matériel académique et mentalement difficile.
    • Sait utiliser la langue à un niveau de performance qui saurait même dépasser un locuteur natif moyen.
    • Vous savez scanner n’importe quel texte pour des informations utiles, en lisant aussi rapidement qu’un locuteur natif.

Le CEFRL est un moyen rapide et efficace de déterminer votre niveau en langues. Il est surtout utilisé par les écoles en Europe pour, en outre, évaluer votre niveau d’Anglais, d’Espagnol, d’Allemand, etc…

Mais voila où se cache sa faiblesse. En soi, le CEFRL reste un test d’évaluation trop général et non spécifique à l’Anglais, ce qui ne lui permet pas de fournir des informations efficaces à des candidats, pour des postes en Grandes écoles ou Grandes entreprises.

Voici un lien vers le CEFRL pour que vous puissiez déterminer de manière générale où vous vous trouvez avec votre Anglais.

Donc, dans la section suivante voyons des méthodes beaucoup plus précises pour déterminer votre niveau en Anglais.

Quel niveau mettre sur son CV?

Ah… la grande question n’est-ce pas?

Il est tentant de mettre « Très bon », « Avancé » ou encore si vous en avez le courage « Courant ». Cependant, il n’est plus si facile d’utiliser des termes aussi génériques ces jours-ci et nous allons voir pourquoi.

Ne jamais tricher sur son niveau en langue dans son CV.
Être vague sur son CV avec ses compétences linguistiques n’est plus une option

Tout d’abord, mettez vous à la place d’un employeur, d’une Université ou d’une Grande école. Ceux-ci vont recevoir plusieurs centaines de CV empilés sur leur bureau, de candidats tous plus motivés les uns que les autres.

Ensuite, de nos jours beaucoup de personnes savent parler l’Anglais. Mais à quel niveau?

Enfin, il à fallu trouver une solution de tri efficace et précise pour jauger les compétences linguistiques de tous ces candidats.

C’est la raison pour laquelle, les employeurs et les grandes institutions demandent aujourd’hui d’être en possession d’un certificat de compétences en Anglais.

2. Le TOEFL, TOEIC, IELTS…

Vous les connaissez, ce sont les certifications nécessaires pour prouver votre niveau en Anglais.

Elles sont indispensables aux employeurs (Français comme Internationales) et aux Universités étrangères pour valider votre candidature.

une certification est nécessaire pour pouvoir obtenir les meilleurs emplois
Aujourd’hui une certification en Anglais est indispensable pour pouvoir s’internationaliser

Car une certification offre avant tout une garantie fiable que vos compétences linguistiques en Anglais sont d’actualités et honnêtes.

A travers une vision un peu plus cynique de la société, c’est aussi un moyen efficace de faire le tri plus rapidement entre le bétail.

Pourquoi les certifications sont-elles si efficaces?

Tout simplement parce qu’elles bases l’évaluation de votre niveau sur un score précis et non pas sur une lettre et un chiffre vague.

Imaginez que vous obtenez un 940/990 au TOEIC (ce qui est très bien…) et cela se traduit par un niveau B2.

Maintenant un autre candidat fait un score de 785 points (ce qui est bien aussi, mais moins bien quand même) et cela se traduit par un niveau B2 aussi.

Vous vous êtes acharné pour obtenir vos 940 points pour finalement se retrouver avec le même B2 qu’un autre candidat inférieur.

Voila pourquoi il est si important de pouvoir montrer un score et un résultat tangible à un employeur. C’est pour prouver que vous avez fait un sérieux effort en plus.

Je vous glisse ici le lien vers mon article « Comment Réussir votre TOEIC », où je vais beaucoup plus en détails dans le processus de l’examen.

Vous n’avez toujours pas de certification? Si vous planifiez sérieusement d’utiliser votre Anglais pour votre futur, alors je vous conseille de passer soit:

  • Le TOEIC, certification par excellence dans les environnements de travail et de business international.
  • Le TOEFL, certification Américaine d’Anglais traditionnel pour l’entrée en Université.
  • Le IELTS certification Anglaise équivalente au TOEFL pour l’admission à l’Université.

Quel niveau d’Anglais au Bac ?

Cette question est réservée à nos jeunes lecteurs et lectrices.

Dorénavant, le niveau B2 est exigé en fin de terminale pour les LV1 en Anglais. C’est un niveau intermédiaire fluide qui vous permettra une grande autonomie.

Cependant, le niveau B2 reste un challenge pour encore beaucoup trop de jeunes aujourd’hui car le système éducatif Français n’a toujours pas compris la meilleure méthode pour enseigner les langues.

Je suis curieux de savoir si notre Ministre de l’ Éducation sait parler l’Anglais au niveau B2. Moi je dis bonne chance!

Quel niveau d’Anglais au BTS

Rebelote pour le BTS.

Encore une fois l’objectif est d’arriver en études supérieures avec déjà un super bon bagage en langues, équivalent à un niveau B2.

Comment améliorer son niveau d’Anglais

Je veux maintenant vous donner 7 étapes concrètes qu’il faut suivre si vous chercher vraiment à augmenter d’un ou plusieurs crans votre niveau en Anglais:

  1. Déterminez votre plage de temps et fixez vous un objectif atteignable
  2. Maîtriser une bonne prononciation c’est 50% du travail qui est fait
  3. Mettre en place une bonne prononciation met moins d’une semaine si vous êtes motivé et avez les bonnes ressources
  4. Choisissez un article Anglophone sur un de vos thèmes préférés
  5. Lire à voix haute un paragraphe de 100 mots max. et le comprendre
  6. Répétez jusqu’à ce que vous puissiez le lire fluidement
  7. Choisir un autre paragraphe de 100 mots max. et recommencez

En faisant ça 10 fois vous verrez déjà de sérieux résultats. Mais pourquoi un tel exercice?

Practice makes perfect

De mon expérience, en langue il n’y a rien de mieux que la répétition. Sauf que 95% des gens sont impatients et donc abandonnent.

En gardant votre attention sur un seul paragraphe à la fois, vous pouvez vous concentrer sur l’essentiel. C’est à dire qu’étape par étape vous allez solidifier votre compréhension de la grammaire, votre vocabulaire va s’étendre et votre fluidité va se transformer.

Pour terminer, dans votre formation offerte sur la Prononciation Bilingue, je vous guide étape par étape pour mettre en place l’accent Anglais en toute confiance.

Suivez ces 7 étapes et je vous garantis des résultats concrèts…

Conclusion

Pour récapituler:

  • Le CEFRL évalue votre niveau de manière trop générale
  • Aujourd’hui les gens veulent voir votre score et non un terme générique comme « très bon » ou « courant »
  • Une certification procure beaucoup plus d’informations sur la qualité de votre niveau
  • Le niveau B2 en Anglais est exigé dès la fin du lycée pour les LV1
  • Mettez en pratique les 7 étapes et votre niveau augmentera rapidement

Félicitations, vous venez de faire un pas de plus pour devenir bilingue…

Leave a Reply

Your email address will not be published.